Actu

Date
15 & 16 novembre 2019
Lieu
Docks de Paris à Aubervilliers
Éclairagiste
Andreas Monschaeur
Prestataire
Murs de leds
Client / Évènement
Big Bang Festival
Produits
OnePATT
PATT2013
PicklePATT
MegaPointe
miniPointe
Spiider

Murs de Leds, Giglam et les produits Robe sur l’édition lunaire du Big Bang Festival

Les Docks de Paris à Aubervilliers ont accueilli sur deux nuits consécutives, l’édition 2019 du Big Bang Festival, un des grands rendez-vous électro, house et techno de cette fin d’année, organisé par les équipes de production du Marvellous Island.

Sur la partie technique, Mursdeleds a assuré la location et l’installation du matériel (lumière et son).

La partie créative a quant à elle, été assurée par Giglam. Composé de Vincent Rautureau et Andreas Monschaeur, ils se sont occupés d’imaginer et concevoir la scénographie ainsi que le light design avec toujours cette même idée en tête : proposer chaque année quelque chose d’inédit.

Pour cette nouvelle édition, c’est dans une ambiance lunaire pour la 1ère salle et cosmique pour la 2ème que le festival a eu lieu. Un concept immersif qui a littéralement plongé les festivaliers en plein cosmos avec notamment la présence d’une lune géante suspendue au dessus du dance floor, d'un faux ciel entièrement étoilé ou encore la présence de fusées et de planètes dispersées un peu partout dans les 2 salles pour un maximum de réalisme !

Le tout complété par une multitude de projecteurs, comme le onePATT utilisé ici sous la forme d'une matrice installée derrière le dj pour habiller la scène et créer la surprise.  

Pour les accompagner dans leur réalisation, les équipes de chez Giglam ont choisis de travailler avec du matériel Robe qu'ils ont l'habitude d'utiliser dans nombreuses de leurs créations. Au total : 49 Robe onePATT, 12 PATT 2013, 5 MegaPointe, 16 miniPointe & 8 Spiider dans la plus grande salle "Eiffel" et 8 miniPointe & 6 picklePATT dans la plus petite salle "Haussman". 

« Derrière une des deux scènes, une matrice centrale composée de 49 onePATT a été installée et rétroéclairée par un MegaPointe qui transperçait la matrice pour un effet volumétrique. Les miniPointe ont été choisis pour leur rapidité et leur double prisme et un frost ultra rapide et idéal pour ce genre d’event. Les Spiider disposés ici en latéral, habillent le tout avec du faisceau Wash et l’effet « flower » accentue le côté cosmique…  Enfin les PATT, placés de chaque côté de la scène font l’effet d’un blinder et le pixel mapping sur les onePATT a parfaitement fonctionné… ». 

© Photos : Giglam

Impressions